V e R t i G e S

CRÉATION 2022

Dans un univers burlesque et déglingué, drôle et poétique,
VERTIGES parle de nos errances, de l’amour et du cyberespace.

Ce spectacle met en scène des situations de vertiges, quotidiennes,
physiques et sensorielles, numériques, existentielles.

L’absurde et l’humour font la singularité de ce travail.

Se jouer des codes, bousculer les certitudes, dévoiler ce qui est invisible et invraisemblable dans un univers tragi-comique.

Une pièce de théâtre sans parole, où les corps dialoguent au milieu de scénographies mobiles jusqu’à faire disparaître la limite entre réalité et fiction.


Trois personnages, présents et mouvants au plateau,
accompagnent les deux protagonistes principaux dans leurs
pérégrinations, traduisant et influençant leurs mouvements intérieurs.
Explorer le vertige c’est explorer ses propres limites,

c’est questionner sa place dans le monde.

Il y a le vertige commun, celui qui nous fait perdre l’équilibre
quand on regarde « en bas ».
Et puis il y a les vertiges de la vie, tous ces moments que l’on
traverse au cours de notre existence et qui sont ces moments

où l’on est « sur un fil ».


Travailler cette thématique en combinant nos différents langages artistiques,

croiser ces langages, avec en toile de fond le Vertige numérique,

ce nouveau monde, cet environnement omniprésent aujourd’hui,

et qui créer en nous une nouvelle forme de vertige.


En s’appuyant sur des exemples courant et connus :

la danse des derviches tourneurs, les ressources raffinées

de l’acrobatie moderne, la toupie ou le manège des enfants,

la valse ou la vitesse des adultes, les vols en piqué des oiseaux,

la panique et l’hypnose… tous ces exemples d’un besoin continu
d’étourdissement sont autant de matière à travailler, détourner et amplifier.

Par la danse, le burlesque et la musique, sans oublier le numérique,

nous chercherons à brouiller les pistes grâce à la capacité de chacun

à emmener et intégrer ses acolytes dans sa propre pratique artistique.


Nous tenterons de bousculer le spectateur en lui renvoyant
l’image de ses propres vertiges de la vie, par le rire, par la musique et la danse,

lui donnant ainsi l’occasion peut être, de relier ses questionnements et son histoire personnelle.